Cryptops anomalans (NEWPORT, 1817 =Cryptops savignyi sensu Brölemann, 1930)


L'individu récolté possède une arête dentée en scie sur la face ventrale du tibia et du tarse des pattes terminales. Il est dépourvu d'ocelles. 4 sillons sont présent sur les tergites du tronc; les externes sont arqués. Petite taille, corps et pattes relativement grêles.


Genre Cryptops (famille Cryptopsidae, sous-famille Cryptopsinae, seul genre présent en France)

--Il possède un sillon transversal et des sillons longitudinaux sur le 1er tergite; des sillons longitudinaux sur le second.
--Ecusson céphalique avec des sillons longitudinaux complets depuis la base des antennes jusqu'au bord caudal.
--Pilosité constituée par des crins extrêmement courts et nombreux, sans poils allongés même sur les 3 derniers articles des pattes terminales, qui ont un revêtement dense de ces crins (voir dessin P.21 C. anomalans).
--Endosternites limités en avant par des fissures en croix, au moins dans les premiers segments.
--Ponctuation forte, notamment dans la partie antérieure du corps.
---> Cryptops anomalans

 

P.21 de C.anomalans, avec les scies dentées tibiales et tarsales,

ainsi que la pilosité caractéristique des 3 derniers articles.


Observations complémentaires:

--L'individu mesure 35,5mm (C. anomalans, qui est la plus grande espèce française du genre Cryptops, peut atteindre 40mm)
--Pièces latérales du labre non fissurées à l'angle interne; coxosternum forcipulaire peu proéminent.
--Le dernier tergite ne possède pas de sillons, mais une dépression longitudinale atteignant le bord caudal. Le champ poreux des coxopleures des pattes terminales atteint le bord caudal et est parsemé de soies très courtes.
--Le préfémur et le fémur des P.21 sont garnis d'épines courtes et épaisses sur leur faces ventrales et latérales.
--Les scies tibiales des P.21 possèdent 8+8 dents (fourchette: 7 à 10), les tarsales 4+4 dents (fourchette: 3 à 5).

Remarque: -le tarse est indépendant du métatarse sur les 2 dernières paires de pattes seulement.

Etienne Iorio